Au cœur des vagues de l’existence 

Vagues de violences policières à Hong-Kong, vagues d’indignation aux USA, vagues de licenciements dans les entreprises, deuxième vague de COVID19… Ces vagues peuvent nous déstabiliser, nous assommer, nous effrayer, nous noyer. C’est légitime ! Surtout que nous en sommes parfois submergés dès qu’on allume la télévision ou la radio, ou qu’on se connecte sur un ordinateur.  Qu’on le veuille ou non, nous sommes au milieu des vagues comme les disciples sur leur barque au milieu de la tempête. 

Invitation ce matin à poser notre regard sur le Christ afin de cultiver la confiance. Jésus se tient lui aussi au milieu des flots déchaînés. Il nous envoie au cœur du chaos du monde pour nous tenir auprès de ceux et celles que les vagues de la vie menacent, submergent et détruisent. Mais si Jésus nous y envoie, c’est parce que lui aussi se tient là, au cœur de ce que le monde a de plus terrible, sombre et menaçant. Il s’y tient au côté des plus faibles et démunis.

Cheminons avec Pierre : il est parmi les disciples peut-être le plus téméraire et le voici qui, voyant Jésus s’avancer sur les eaux tumultueuses, veut le rejoindre au cœur de la tempête. « Viens ! » lui dit Jésus. Le Christ sait que Pierre a en lui toute la foi nécessaire pour traverser les vagues si grosses soient elles. D’ailleurs au début Pierre marche à son tour sur les flots. Soudain il se met à couler. Que s’est-il passé ? « Voyant la force du vent il eut peur » (v. 30) Pierre a quitté le Christ du regard et il s’est mis à regarder la force du vent, l’ampleur des vagues, la puissance de la tempête… et il a commencé à sombrer.

Lorsque son regard était fixé sur le Christ, il traversait la tempête, mais dès qu’il l’a quitté des yeux pour se concentrer sur les vagues et sur le vent, la peur l’a emporté sur la foi. Nous aussi nous sommes au cœur d’une tempête, les vagues sont partout autour de nous. Nous avons à cultiver notre confiance pour ne pas nous laisser submerger et finalement engloutir par ces vagues.  Fixons notre regard sur le Christ, ayons confiance. Même quand on a l’impression de couler, même quand les vagues semblent trop grandes et ont raison de notre foi, le Christ nous tend la main afin de nous tirer de l’eau. Secoués dans notre barque, au milieu d’une tempête, Jésus vient à notre rencontre, il tend sa main vers nous. Vas-tu la saisir ?

(Ludovic Papaux, pasteur)

 

Textes bibliques : Philippiens 4, 6-9 / Matthieu 14, 22-33