L’amour, sinon rien

Parler de la Saint-Valentin peut vous paraître déplacé pour notre tradition protestante. Mais savez-vous que Valentin, selon la légende, mariait en cachette. L’empereur Claude avait interdit aux légionnaires romains de se marier. Valentin fut donc martyrisé. 

L’amour pour moi tient toujours du miracle : comment un homme et une femme peuvent-ils se rencontrer et être ensemble pour le meilleur et le pire ? La Bible ne manque pas de textes pour nous parler de l’amour. Elle prend ce thème à cœur et le décline sous différentes manières, comme d’ailleurs il est décliné dans nos vies personnelles et particulières. 

L’apôtre Paul déclare que sans amour, il n’est rien. Il peut avoir toute l’intelligence, posséder toutes les sciences et être doté de tous les talents, s’il n’a pas l’amour, il n’est rien (1 Corinthiens 13.2-3). Aimer et être aimé, voilà ce qui fait partie de notre ADN. Cet amour reçu et partagé, se vit différemment selon les âges de la vie. Mais à tous les âges, « il supporte tout, il croit tout, il espère tout, il ne cherche pas son intérêt, il est patient et plein de bonté » (13.4-7). Ce qui est intéressant dans la lettre de Paul, c’est de voir qu’il place l’amour au-dessus de la foi et de l’espérance (13.13). Ce qui signifie, je peux prétendre avoir la foi, mais je n’ai pas l’amour, cela ne vaut rien. Ma foi est vide de sens, elle n’est pas crédible. En conséquence, quelqu’un qui se dit croyant, se doit avant toute chose d’aimer. Jésus l’a dit à propos du plus grand des commandements : « aimer Dieu de tout son cœur… et son prochain… ». 

La parole de Dieu porte donc en elle cette exigence d’aimer. C’est uniquement par le respect de cette exigence, qu’une relation entre un homme et une femme peut se vivre, mais aussi c’est aussi par le respect et la pratique de cet exigence, qu’une vie communautaire existe. Paul vante d’ailleurs et cite en exemple la communauté de Thessalonique qui a tenu bon face aux persécutions parce qu’elle était unie.

 Cette exigence est très clairement appuyée par le philosophe-théologien S.Kierkegaard quand il écrit : « Parce que Dieu, source d’amour, nous a aimés chacune et chacun de manière inconditionnelle, nous sommes appelés à accomplir dans notre vie quotidienne ces œuvres de l’amour. » Cette exigence et cette pratique communautaire pourrait peut-être faire dire et ce serait une belle marque de reconnaissance : « Voyez comme ils s’aiment. » Poursuivre cette exigence demande de la bienveillance les uns pour les autres et nous invite à aimer notre prochain. Il n’y a rien d’autre qui compte pour être Église et faire Église.                                                                              (Didier Meyer) 

Textes du jour : 1 Thessaloniciens 1.2-10 – 1 Corinthiens 13.1-13 – Marc 12.28-31 

Les versets du jour

  • « Nous nous rappelons devant Dieu notre Père votre foi si efficace, votre amour si actif et votre espérance si ferme en notre Seigneur Jésus-Christ. »               (1 Thessaloniciens 1.3)
  • « Qui aime, est patient et bon. »                                        (1 Corinthiens 13.4)
  • « Tu dois aimer, le Seigneur, ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ton intelligence et de toute ta force. Tu dois aimer ton prochain comme toi-même. Il n’y pas d’autre commandement plus important que ces deux-là. »                             (Marc 12.31)

 

La citation de la semaine

Celui qui aime ne considère pas seulement l’autre pour ce qu’il est, ne le réduit pas à ce qu’il est en mesure de rendre dans un donnant-donnant, mais construit en lui ce qu’il lui donne en un capital de confiance. Dans ce sens, l’amour du prochain édifie, et cela constitue une dimension essentielle de la foi chrétienne. (Sören Kierkegaard in : Œuvres complètes

 

La prière du jour

Seigneur,

C’est dans la joie et l’émotion que nous te confions ceux que nous aimons et nous plaçons cet amour dans ta main.

Eveille en nous chaque jour le désir de cheminer ensemble dans la complicité et le respect.

Accompagne notre voyage et fais grandir notre foi et notre confiance.

Donne-nous d’être des amis fidèles, à l’écoute et disponibles pour autres.

Nous te prions pour toutes les personnes présentes en ce jour. Protège ceux qui vivent un amour sincère depuis de nombreuses années et ceux qui le découvrent. Accompagne ceux qui le cherchent encore et reste présent aux côtés de ceux qui l’ont perdu. Seigneur, laisse aujourd’hui entrer l’amour dans nos cœurs, dans nos vies et dans nos actes.

Que cet amour sème et porte des fruits de paix et d’espérance autour de nous. Amen.                                                           (Liturgie de mariage réécrite par DM)