Marc 12, 29 – Ecoute !
Dimanche de la Réformation - 31 octobre 2021


 

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ton intelligence et tu aimeras ton prochain comme toi-même. » On connaît souvent par cœur ce commandement du Deutéronome que Jésus reprend en disant que c’est le plus grand. Mais souvent on oublie la première partie de ce commandement, le premier verbe à l’impératif : écoute ! « Ecoute Israël, le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur… »

L’écoute est primordiale. Pour pouvoir aimer et mettre en pratique ces deux commandements il faut commencer par écouter. 

En écoutant l’autre je lui donne de la place, de l’importance. Je le fais exister en laissant sa parole venir jusqu’à moi.

En écoutant l’autre je prends le risque d’être dérangé, remis en question ou même bousculé.

Ecouter, dans l’étymologie du mot hébreu, c’est « regarder du point de vue de l’autre ». L’écoute m’oblige à me décentrer, à faire du chemin pour rejoindre l’autre là où il se tient. 

C’est une source de souffrance immense lorsque personne ne nous écoute, lorsqu’on parle dans le vide. Pour les victimes d’injustices, ne pas être écouté revient à ne pas pouvoir rétablir la vérité. Celui qui n’est pas écouté ne trouve aucune issue à sa situation. 

Les textes bibliques du jour nous commandent d’aimer. Mais tout amour passe par l’écoute car c’est le fondement de la relation. Sans écoute réciproque, la relation se résume soit à un monologue, soit à un dialogue de sourds. 

Ecouter c’est me taire pour laisser à l’autre la place. Ecouter c’est laisser à Dieu l’opportunité de me rejoindre au plus profond de mon cœur. Ecouter c’est donner à mon frère, à ma sœur, la place qui lui revient. Car, rappelle Paul, « aucun de vous ne vit pour lui-même. » (Rm 14,7)

(Ludovic Papaux)

Textes du jour : Dt 6, 4-9 / Rm 3, 21-28 / Mc 12, 28-34