Nous entrons ce jour dans l'univers utopique du prophète Esaïe (11.1-10). Qui peut s'imaginer un instant que le loup séjournera avec l'agneau, que la panthère et le chevreau pourront se fréquenter, que le veau et lionceau mangeront ensemble, que la vache et l'ours auront le même pâturage...Le prophète annonce un autre monde, d'autres règles, d'autres modèles alors que de son temps en 701 avant Jésus Christ, l'armée assyrienne dévaste tout sur son passage. Et là en plein milieu de la détresse et de la terreur, le prophète parle de communion entre des ennemis ancestraux et naturels...Imaginez un instant la vraie communion entre un israélien et un palestinien, un arménien et un azéri, un coréen du Nord avec celui du Sud. Et j'oubliais: la vrai communion entre membres du même famille... Utopie ou espérance ? Je pencherai pour ma part vers l'espérance...et pourquoi pas au fond ?
Prière:
Seigneur, aucun n'est digne de t'approcher de toi. Nous menons souvent nos journées loin de ta parole et à l'ombre du mensonge. Pourtant, nous venons à toi tels que nous sommes. Tu n'exiges de nous ni perfection, ni excellence. Juste que nous puissions nous approcher et prendre de cette espérance que tu dispenses. Amen.
Bonne journée et prenez soin de vous. DM