En ce 26 décembre, nous pensons au diacre Etienne, mort juste quelque temps après la résurrection de Jésus. Je dis mort, pour ne pas heurter les sensibilités. En Actes 6, on nous parle d'une exécution sommaire par lapidation. Malheureusement de tels faits se passent encore. Nous retiendrons la dignité d'Etienne. Mais ce qu'il faut avant tout retenir: c'est sa confiance en Dieu. Il parvient dans la souffrance à implorer le pardon pour ses bourreaux. Je pense avec ce texte à l'ACAT (Action Chrétienne pour l'Abolition de la Torture) qui intervient pour les victimes, mais qui dans son action prie pour les deux parties en présence, les victimes et les bourreaux. Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Difficile à penser, difficile à exécuter. Mais une exhortation forte de l'Evangile, et du Christ. Suis-je capable de pardonner ou de demander à Dieu de pardonner à ceux qui m'ont causé du tort? (DM)
 
Prions:
Nous pensons dans notre prière, à tous ceux qui sont éprouvés et torturés à cause de leur foi. Seigneur, ne les abandonne, soutiens-les et donne-leur la possibilité de vivre leur foi. Amen.
Bonne journée et prenez soin de vous.