Nous allons aujourd'hui vous parler d'une déformation liturgique. Ceci concerne cette phrase d'humble accès à la Sainte-Cène. "Je ne suis pas digne que tu entres chez moi, mais dis seulement une parole et je serai guéri." Longtemps j'ai cherché cette phrase dans la Bible...pour ne pas la trouver. Ou plutôt pour en trouver quelle est son origine. Il faut la chercher dans Matthieu 8.8: "Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri." C'est un officier romain qui interpelle Jésus et c'est la réponse de ce dernier quand Jésus annonce qu'il viendra dans sa maison. J'avoue que j'ai un faible pour cette formulation, j'accepte qu'il ait été déformé pour des besoins liturgiques. J'ai tellement besoin d'être guéri, de mes imperfections et de mes maladresses, que je me demande bien des fois comment Jésus peut encore entrer chez moi. Mais c'est par la foi en Christ que nous pouvons nous permettre qu'il entre chez nous, malgré notre indignité. (Didier Meyer)
Prions:
Seigneur, je te remercie pour ton amour inconditionnel du pauvre pécheur que je suis. Merci de me recevoir tel que je suis, à tes côtés, à ta table, dans ta maison. Amen.
Bonne journée et prenez soin de vous.