2 Avril
Aux pieds de Jésus une dernière scène. Seul l’Évangile de Jean nous la livre. Marie, la mère de Jésus, sa sœur, une Marie de Clopas, Marie de Magdala et pour finir un disciple Jean, forment ce dernier carré, resté fidèle à Jésus jusqu’au bout. Marie, qui avait disparu de l’Évangile depuis les noces de Cana (Jean 2.1-11), réapparaît ici. C’est un moment difficile comme pour toutes les mères qui perdent un enfant. Elle est effondrée, dévastée par ce qu’elle voit devant ses yeux. Elle ne crie pas sa douleur ; elle la porte en silence. Et nous pouvons deviner le poids qu’elle porte.
Au milieu de l’agitation et de la tragédie, Jésus pose un acte d’amour, un de plus me direz-vous. Il demande au disciple qu’il aimait de s’occuper de sa mère. Il l’interpelle d’ailleurs non par mère mais lui dit « femme » (Jean 11.27). La légende dit que Marie est restée jusqu’à son dernier souffle auprès de Jean. Les deux ont pris cette dernière volonté de Jésus, leur fils et leur ami, à cœur. Marie sera parmi les premiers témoins à pouvoir attester de la Résurrection et à l’annoncer. Un brin d’humanité sauve une part d’humanité. (Didier Meyer)
---
Prions :
Dieu éternel et tout-puissant, consolation de ceux qui peinent, entends les prières des hommes qui t’appellent, quelles que soient leurs souffrances ; qu’ils aient la joie de trouver dans leurs détresses le secours de ta miséricorde. Par Jésus le Christ, notre Seigneur. Amen.