8 avril
Mon inspiration du jour me vient d’un article écrit sur le thème de l’humilité par Jean Guilhem Xerri, auteur de Revivez de l’intérieur, (Editions du Cerf 2019), et paru dans le mensuel de Prions en Eglise de Mars 2021.
Il est bon d’avoir une grande estime de soi. Mais cela ne doit pas nous rendre égoïstes, ou se voir source et fin de soi-même. Etre humble c’est échapper à la fascination du moi par le moi. Comment gagner en humilité ? Par exemple, en reconnaissant avec justesse ses forces et faiblesses, en valorisant ceux qui nous entourent, en servant et en écoutant les autres. On peut aussi accueillir les critiques sans sur réagir, nous réjouir des succès des autres et remercier. Pour cela, il faut savoir vivre le manque, l’échec, la frustration. Un jour, on demanda à Abba Macaire, Père de l’Eglise : « comment devient-on humble ? » Réponse : « En n’étant attentif qu’à ses propres fautes ». Pour compléter notre propos du jour, inspirons-nous du verset du jour : « Ne faites rien par esprit de rivalité ou par désir d’une gloire sans valeur, mais avec humilité considérez les autres comme supérieurs à vous-mêmes. » (Philippiens 2.3) (Didier Meyer)
---
Prions :
Rends-moi humble, Seigneur, de cette joyeuse humilité qui attire l’Esprit dans l’âme désencombrée et généreuse. Aide-moi à ne rien m’attribuer des dons reçus, mais à tout remettre au Père. Rends-moi humble, Seigneur, de cette audacieuse humilité qui rend libre pour semer ta parole dans le champ du monde. Remplis mon cœur de douceur et de paix qui me fait accepter ma propre vulnérabilité. Rends-moi humble, Seigneur, de cette simple humilité qui désarme la haine quand je tiens à avoir le dernier mot. Fais-moi chercher dans le réel de la vie tout ce qui est bon, beau et vrai. Rends-moi humble, Seigneur, de cette fragile humilité qui m’ouvre à l’autre pour accueillir sa blessure et la mienne. Libère-moi de désirer la première place pour que je puisse aimer en m’oubliant. Rends-moi humble, Seigneur, de cette sainte humilité qui vient de la prière, où descendant au centre de mon âme je ne vois plus que ta lumière pour la répandre autour de moi. Amen. (Auteur anonyme, trouvé sur internet)