22 avril
La lettre aux Éphésiens énumère des ministères d’Église (Éphésiens 4.11). Mais relisons les versets suivants : « En disant la vérité dans l’amour, nous grandirons à tout point de vue vers celui qui est la tête, Christ » (Éphésiens 4.15). Notre but n’est pas de grandir nous-mêmes, de faire carrière ; nos engagements sont destinés à nous élever vers Christ. Et encore : « C’est de lui que le corps tout entier, bien coordonné et solidement uni grâce aux articulations dont il est muni, tire sa croissance en fonction de l’activité qui convient à chacune de ses parties et s’édifie lui-même dans l’amour » (Éphésiens 4.16). Discerner les talents des uns et des autres et les mettre au service de la communauté, voilà un gage pour l’efficacité future. Mais il y a bien plus qui peut distinguer une communauté d’une autre, une entreprise d’une autre. Le management dans l’amour et dans la vérité : on reconnaît la « santé » d’un groupe dans sa capacité à se retrouver naturellement ensemble parce que tout le monde œuvre dans une même direction et aussi parce les rapports entre dirigeants et employés ne se définissent pas uniquement en termes de rentabilité. Les valeurs humaines comme le respect de la tâche accomplie et la valorisation de chacun et chacune est primordiale. Dans des termes simples cela signifie vous ne pouvez prétendre à être Église que si vous placez la recherche de l’amour en premier. Le reste n’est qu’une question d’organisation. (Didier Meyer)
--
Prions :
Seigneur Dieu, à travers l’histoire, tu as appelé des hommes et des femmes à ton service.
Par ton Esprit, tu leur as accordé les dons nécessaires. A l’écoute de ta Parole qu’ils nous ont transmise, nous y reconnaissons ton amour. Que ton esprit nous guide sur ce chemin de vie,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur. Amen