1er mai
J’ai un petit faible pour la fleur de tournesol. Je pourrai rester des heures devant un champ de tournesols. La fleur symbolise pour moi la lumière et la clarté, l’éclat et la beauté. Elles sont des tourne-soleils car leurs fleurs s’orientent vers le soleil. En allemand, on parle de « Sonnenblumme », la fleur du soleil. Pourquoi vous parler de cela aujourd’hui ? Une fleuriste a été surprise quand une famille lui a demandé de placer des fleurs de tournesols sur le cercueil. « C’est très inhabituel » a répondu la fleuriste, en répondant finalement à la demande de la famille de feu. Pour la famille, mettre en particulier cette fleur sur le cercueil était porteur d’une grande et confiante espérance. Malgré la tristesse, nous ne cessons pas de tourner vers Dieu.
Dans ses discours d’adieux, Jésus ne laisse pas transparaître beaucoup de joie et d’espérance. La situation est grave et Jésus en est conscient. Au milieu de son discours, cette phrase : « Vous êtes maintenant dans la tristesse, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira, et votre joie, personne ne vous l’enlèvera » (Jean 16.22). Le deuil et la mort n’ont pas le dernier mot. C’est le message du matin de Pâques, de la Résurrection. Le dernier mot revient à Jésus seul, lui qui est ressuscité une fois pour toutes afin de nous libérer de nos peurs. Nous ne sommes plus tournés vers la mort et sa noirceur, mais vers la vie et son éclat en Jésus. Ainsi vous regarderez les fleurs de tournesol autrement. (Didier Meyer)
---
Prière du tournesol :
Comme le tournesol, permets-moi de trouver le chemin de la vie, là où tout semble mort. Permets-moi de trouver le chemin de la consolation, quand je suis submergé de tristesse.
Permets-moi de trouver le chemin vers la lumière quand tout est sombre. Permets-moi de trouver le chemin de l’espérance, quand tout est fait pour me décourager. Permets-moi de trouver le chemin de la paix quand autour de moi tout n’est que guerres et querelles. Permets-moi de trouver mon chemin, de fleurir et d’embellir le monde. Amen.