7 mai
Encore un événement fêté dans la liesse jusqu’à provoquer un scandale ! David ordonne le transfert de l’arche à Jérusalem. Alors que la fête bat son plein, David se lance dans une danse, vêtu légèrement (2 Samuel 6.14). La fille de Saül, Mical, est outrée : « Quel honneur aujourd’hui pour le roi d’Israël ! Il s’est dénudé aux yeux des servantes de ses serviteurs comme le ferait un homme sans valeur ! » (2 Samuel 6.20). David a une réponse adéquate ; il lui rétorque que devant Dieu nous sommes bien petits et que la nudité apparente renforce cette attitude de soumission. Pour David et la cour cette journée était importante ; non pour lui mais pour ce qu’elle représentait. Ramener l’arche à Jérusalem, c’est reconnaître la primeur de Dieu sur toutes choses. Cela vaut bien une danse. (Didier Meyer)
--
Prions : Toi l’au-delà de tout, Père en qui tout prend naissance, tu nous appelles aujourd’hui encore à célébrer ensemble ton amour et ce que tu veux accomplir en tous et en chacun. C’est pourquoi nous t’en prions : ouvre nos vies à la puissance de ta grâce. Amen.
(in : Les Cahiers de Prions en Église n°273, p.91)